Structures médicales : quelle place pour les IDEL ?

Dans une carrière d’infirmier, on est toujours appelé à intervenir au sein d’une structure médicale. Cependant, il convient de connaitre les différents types de structures médicales existantes et quel est le rôle que l’infirmier peut y jouer ? Réponse dans cet article.

Les maisons de santé

Il s’agit d’un mode d’exercice relativement récent en ce qui concerne les infirmiers locaux. Il s’agit surtout d’une tendance qui se confirme d’année en année dans le domaine médical. Pour une maison de santé, c’est un établissement médical regroupant des professionnels de santé libéraux et qui exercent différents métiers. On y retrouve alors des kinésithérapeutes, des infirmiers, des médecins psychologues, etc. Pour qu’une maison de santé pour être considérée comme telle, il faut au moins un infirmier et deux médecins. Il faut aussi un cahier de charges nationales sur lequel seront définis les objectifs bien définis, ceux-ci devant être respectés.
À noter aussi qu’une maison de santé se doit d’être porteuse d’un projet de santé bien précis (organisation du travail, offre de soins, etc.).

Infirmier libéral dans une maison de santé : avantages et inconvénients

Dans une maison de santé, le fait d’exercer comme infirmier libéral permet d’éviter sensiblement la gestion administratives pour les infirmiers, celles-ci étant gérées par un secrétariat commun. Ce qui permet une meilleure prise en charge des patients et une parfaite coordination des soins. Toutefois, comme toute forme de collaboration, des désaccords peuvent apparaître au sein de l’équipe. Dans ce cas, il faudra envisager des solutions concertées pour la bonne marche de ma maison de santé. À cela s’ajoute la perte d’autonomie qui peut être assez déstabilisante surtout lorsque l’infirmier libéral est habitué à l’indépendance depuis des années.

Que dire des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ?

Ce sont des services dont le but est de réaliser des soins techniques, relationnels et de base. Le plus souvent, ce sont des services qui sont destinés aux personnes âgées et indépendantes. Leur objectif, c’est d’éviter les hospitalisations à répétition. Les services de soins infirmiers à domicile rassemblent souvent plusieurs spécialités (kinésithérapeutes, infirmiers, cardiologues, etc.). Un médecin coordonnateur est chargé de la supervision de l’activité et tout intervenant reçoit des honoraires pour le travail effectué. Là aussi, il est important de composer avec le personnel de l’établissement, surtout avec l’infirmier coordonnateur afin d’éviter les malentendus. Toutefois, en tant que médecin, le fait de collaborer avec une SSIAD peut vous ouvrir d’autres horizons.

Be the first to comment on "Structures médicales : quelle place pour les IDEL ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*