Les différentes offres de prêt entre particuliers

aevl img

On l’attendait, le prêt s’affranchit des établissements bancaires classiques pour revenir à son origine, le prêt de particulier à particulier. L’exercice se généralise et gagne une dimension considérable. Outre les offres proposées par des organismes en ligne, savez-vous qu’il est tout à fait possible de recourir à des prêts entre amis ou même voisins ? Ce prêt, sans doute le plus accessible à l’heure actuelle, mérite tout de même quelques précisons.

La formule PAP, la solution la plus simple

C’est connu, c’est dans le besoin qu’on reconnait ses vrais amis. Il est tout à fait possible de recourir à vos connaissances et les membres de votre famille pour faire un prêt. Mais une personne étrangère peut tout autant vous apporter l’aide nécessaire au bon moment. Les règes sont les mêmes. En dessous de 760€, aucune obligation formelle n’est retenue. Au-delà, l’écrit sera seul valable, surtout lorsqu’il y a contestation. Cela évite également que le prêt ne soit considéré comme un don avec une taxation de 60%. Le mieux est de déclarer le prêt auprès du fisc pour ne pas être considéré comme un revenu pour l’emprunteur. Au-delà de 760€, le mieux est que le débiteur rédige une reconnaissance de dette. Mais un notaire peut aussi être appelé pour authentifier l’acte.

Les organismes de prêt participatif, qu’est-ce que c’est ?

Le prêt entre particuliers peut se concrétiser par un prêt participatif qui consiste pour des investisseurs à se rassembler au sein d’un organisme pour proposer des prêts. L’organisme aura la personnalité morale, mais surtout, il sera agréé par l’autorité compétente en matière d’opération de crédit. Même s’il s’agit d’une institution, les taux pratiqués sont moins importants que pour une banque. La différence peut atteindre 10 points et plus. L’organisme peut être un simple point de liaison entre les prêteurs et les emprunteurs. Une mise en contact sera établie pour que les deux particuliers puissent s’accorder sur les conditions du prêt.

Dans l’autre cas, il s’agit réellement d’un prêt participatif visant à financer un projet. Plusieurs investisseurs vont cotiser pour obtenir les fonds nécessaires pour le lancement d’une affaire prometteuse. En contrepartie, ils peuvent obtenir des parts sociaux lorsqu’il s’agit d’une entreprise ou d’une société. Mais la forme la plus simple est évidemment la fixation d’un intérêt. Ce qui est important, c’est que les prêteurs se révèlent davantage comme des partenaires que des créanciers.

Utilisez les comparateurs pour éviter les arnaques

C’est le revers de la médaille. La prolifération des offres de prêt entre particuliers s’est immédiatement accompagnée d’offres malhonnêtes dont le but est de vous arnaquer. Pour vous focaliser sur les offres de prêt PaP sérieux, vous devez être attentif à plusieurs points. D’abord, si la personne vous demande une avance de frais, ça sent immédiatement l’arnaque. Pour un prêt entre particuliers, il n’y a pas de frais de dossier. Si elle vous demande également de virer les fonds à l’étranger, c’est aussi un signe évident, surtout si la demande est rédigée dans un mauvais français. Enfin, pour les organismes de prêt participatif, vérifiez qu’ils sont bien agréés par l’autorité des marchés financiers. L’idéal est d’utiliser un site comparateur qui vous trie les meilleures offres.

Be the first to comment on "Les différentes offres de prêt entre particuliers"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*