Où trouver son crédit ?

banque credit

Selon la Fédération Bancaire Française, il existe près de 400 établissements bancaires en France parmi lesquelles ont compte les banques traditionnelles (commerciales, mutualistes), les banques en ligne et les organismes spécialisés dans le crédit. Pour bien choisir son crédit, il est important de savoir à qui l’on s’adresse. 

Les banques traditionnelles

Avec près de 40 000 agences sur le territoire, les banques dites traditionnelles sont celles qui profitent de la meilleure exposition et leur implantation ancienne fait qu’elles profitent d’un meilleur niveau de confiance que les banques en ligne. Leurs tarifs sont souvent plus élevés mais leurs offres plus fournies et le dialogue physique avec un conseiller peut parfois rassurer.

Si dans les faits les banques traditionnelles sont désormais ouvertes à tous et proposent plus ou moins les mêmes services, il convient de distinguer les établissements mutualistes type Crédit Agricole ou Crédit Mutuel – crées à l’origine pour favoriser une catégorie sociale – et les établissements commerciaux type BNP Paribas ou Société Générale, spécialistes à l’origine de la bourse et de l’investissement dans les entreprises.

Les banques avec agences sont largement majoritaires dans les offres de crédit immobilier avec neuf crédits immobiliers sur dix souscrits auprès de ce type d’établissement. C’est auprès des banques traditionnelles que la mise en concurrence et la négociation sont les plus efficaces. Les taux mais surtout les garanties et les frais annexes peuvent varier sensiblement d’une agence à l’autre.

Les banques en ligne

Il faut également tenir compte de la présence en France de banques en ligne type Boursorama ou Fortuneo. Leurs services sont équivalents et leur disponibilité parfois plus importante avec des conseillers joignables 24H/24H. Leurs garanties financières sont équivalentes aux banques classiques mais leurs offres de placements sont souvent moins riches.

Le fait qu’elles ne disposent pas d’agences physiques leur permet d’économiser sur les frais de fonctionnement et donc de proposer des tarifs plus avantageux que les banques traditionnelles. A noter que face à la concurrence, ces dernières accélèrent le développement de leurs services sur Internet. Enfin, il est en revanche plus difficile de négocier les taux et de faire jouer la concurrence auprès des banques en ligne, elles s’alignent bien souvent les unes sur les autres et leurs tarifs sont déjà au plus bas.

Les organismes de crédit

A l’ origine spécialistes du crédit renouvelable, donc associés à une carte, les établissements spécialistes du crédit type Sofinco ou Cetelem, n’ont pas toujours eu une bonne réputation en raison de leurs taux élevés et des nombreux dossiers de surendettement dus aux crédits revolving.

Aujourd’hui, ces organismes ont largement développé leurs offres en se concentrant sur les tous les types de crédits : consommation type crédit auto, crédit travaux, prêt personnel mais aussi sur le rachat de crédit. Leurs tarifs restent toutefois plus élevés que la moyenne et difficilement négociables, et même si leur politique d’acceptation s’est considérablement durcie ils restent les établissements les plus souples pour les dossiers d’emprunteurs.

La principale mutation des organismes spécialistes du crédit s’est faite sur Internet, les banques en ligne ont d’ailleurs du mal à expliquer leur différence avec ceux-ci, et leurs réponses de principe très rapides, voire immédiates, a fait leur force.

Les courtiers en crédit

En plein essor depuis le milieu des années 90, le courtage en crédit peut être une solution simple, rapide et économique pour un particulier à la recherche d’un crédit. Si les courtiers prennent également en charge les crédits à la consommation, ils sont plutôt spécialises dans le crédit immobilier et représentent déjà en France un quart des dossiers de financement.

Passer par l’intermédiaire d’un courtier permet de gagner du temps en évitant de multiples rendez-vous dans les banques, il est votre seul interlocuteur, c’est lui qui se charge de négocier avec les organismes prêteurs les meilleures conditions. Grâce à son expérience de la mise en concurrence et à son volume d’affaires traitées, il peut obtenir de meilleurs taux mais également jouer sur la durée et les garanties. Il permet souvent de dissocier prêt et assurance de prêt et donc d’obtenir de meilleurs prix aussi sur l’assurance.

En tant qu’intermédiaire entre la banque et l’emprunteur, le courtier est en règle générale rémunéré par l’organisme financier via un pourcentage sur le montant du dossier. Les clients lui versent également une commission mais pas avant que l’argent du prêt soit versé. Les honoraires d’un courtier prennent généralement la forme de frais de dossier, en moyenne 1% du montant total. Le métier de courtier est à visages multiples : courtier indépendant, courtier pour un cabinet de courtage ou courtier en ligne type Empruntis.com ou MeilleurTaux.com.

Les comparateurs de crédit

Nouveaux venus sur le marché du crédit, les comparateurs de crédit en ligne permettent comme leur nom l’indique de comparer et de s’y retrouver parmi la multitude d’offres du marché. S’il ne faut pas les confondre avec les courtiers, les courtiers négocient la meilleure offres possible et ne vous en présente qu’une, les comparateurs de crédit type Credifina.com ou Kredity.com permettent cependant d’obtenir de meilleurs conditions en raison du volume d’affaires qu’ils apportent aux organismes financiers.

Les comparateurs sont rémunérés par les organismes prêteurs au nombre de dossiers qu’ils apportent et non par un pourcentage sur les montants prêtés. Ils servent d’intermédiaire dans la mise en relation mais pas dans la négociation entre le prêteur et l’emprunteur. C’est pourquoi l’emprunteur peut recevoir plusieurs offres de la part de plusieurs établissements de crédit et ensuite les comparer.

Les simulateurs de crédit

Le simulateur de crédit est un outil très pratique à destination des futurs emprunteurs pour une première approche en vue de l’obtention d’un crédit immobilier ou à la consommation. Proposé par tous les acteurs du financement, le simulateur de crédit demande au préalable quelques informations afin de faire son calcul.

Il faut donc y entrer le montant du projet global, le montant éventuel de l’apport personnel, la durée de remboursement souhaité et le montant souhaité des mensualités et le montant des revenus de l’emprunteur. Le simulateur mélange toutes ces données afin d’estimer l’offre sur la durée, sur le montant des mensualités, sur le taux et le coût des frais annexes. Le résultat d’un simulateur de crédit n’est en aucun cas un engagement de l’établissement bancaire mais bien une estimation sur une offre possible de crédit.

Be the first to comment on "Où trouver son crédit ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*