Post-cancer : la reconstruction téton pour une guérison complète

Le cancer des seins touche plusieurs femmes dans le monde. Vaincre cette maladie incurable est donc une réelle victoire pour les victimes ! Toutes les phases liées au traitement de cette tumeur exigent une bonne forme physique, mais surtout mentale. Et l’opération de l’ablation définitive, qui est la plus complexe et la plus fiable, est celle qui requiert une plus grande force morale. À la suite de cette opération, les rescapés du cancer du sein retrouvent une nouvelle vie, loin des traitements douloureux et fréquents pour éradiquer la tumeur.

Les soins post-cancer seront l’étape finale de la guérison totale. En effet, vivre avec les cicatrices, ou un sein en moins, n’est également pas appréciable ! À cet effet, la reconstruction téton et d’autres soins spécifiques pourront faire office de solutions pertinentes pour retrouver son ancien physique. Zoom sur ces traitements inédits et innovants.

Reconstruction téton par dermopigmentation : un acte médical essentiel

Les traces de l’ablation d’un sein peut-être à l’origine de plusieurs complexes pour les survivantes du cancer et ce, même si ce procédé les a sauvés la vie. En effet, passer d’une jolie poitrine à un buste assez plat pousse souvent les descendantes d’Ève, ayant fait face au cancer, à se tourmenter sur leur physique. De même, avoir à la place de l’aréole mammaire, une cicatrice verticale n’est au goût de personne. Heureusement, la micropigmentation peut faire changer les choses ! Grâce à la technique de redessinement des formes du téton, une reconstruction mammaire est tout à fait faisable. À résultats permanents et surtout naturels, un dermo-praticien chevronné sera en mesure de réaliser une opération de micropigmentation inéluctable.

Se rendre auprès d’un réel professionnel de la prise en charge des soins esthétique après un cancer du sein est un essentiel pour s’assurer de la qualité des résultats. Contrairement aux idées reçues, réaliser une micropigmentation exige, en effet, de grandes connaissances pointues. Comme il s’agira de modifier l’apparence, mais surtout de l’embellir de manière pertinente le physique d’un individu, l’improvisation n’a pas du tout sa place. Pour répondre à ces demandes bien définies et qui contribueront à changer la vie des clients, le dermo-praticien devra donc avoir toute l’expertise nécessaire à son effigie.

En plus de la maîtrise des techniques de reconstruction mammaire, le choix et la manipulation des pigments sont également au centre du savoir-faire d’un dermo-praticien. En outre, comme ma réalisation devra être en adéquation à la carnation (sur-mesure) et l’aréole mammaire naturelle existante, la reconstruction devra se faire selon différentes études.

Maquillage permanent : pour venir à bout des complexes

Outre la reconstruction des tétons, les cicatrices peuvent aussi être nombreuses après avoir reçu les traitements essentiels pour guérir du cancer. Ici encore, l’usage de la micropigmentation correctrice est une clé essentielle pour retrouver son corps d’avant. À partir de l’usage des couleurs, il est possible de créer des nuances sur la peau à traces pour estomper de manière permanente les marques laissées par les soins d’éradication du cancer.

Par ailleurs, il est également possible de préconiser le maquillage permanent pour compenser la perte de cheveux liés à la chimiothérapie. Différentes méthodes permettent de retracer de manière réaliste les poils des sourcils pour donner un effet naturel.

Be the first to comment on "Post-cancer : la reconstruction téton pour une guérison complète"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*