Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?

Un crédit vous engage sur le long terme. Et même quand vous n’êtes plus dans la capacité de respecter les mensualités, les prêts ne s’annulent pas. C’est quand vous vous retrouvez dans une telle situation de surendettement que vous vous exposez au risque d’être inscrit dans la liste des interdits bancaires de la Banque de France. Ainsi, afin de ne pas vous retrouver dans une santé financière précaire, il est de mise de bien évaluer votre capacité d’emprunt. Mais comment faire ?

À chacun ses possibilités d’emprunt

Il ne faut pas se baser sur celui de votre voisin pour fixer votre possibilité d’emprunt pour chaque type de crédit. Il est vrai que le taux d’endettement est de 33 % pour tous les particuliers. Cependant, le vôtre se calcule en fonction de vos dettes précédentes et de vos charges quotidiennes et surtout en fonction de votre salaire.

Avant de vous lancer dans la signature d’un prêt, prenez soin d’évaluer à bon escient les mensualités que vous êtes à mène de payer. En ce sens, il faudra noter objectivement toutes les dettes et les crédits déjà existants, les charges diverses comme les pensions et surtout les besoins mensuels pour survivre. Pour ce dernier, les experts pensent que 800 euros sont suffisants pour une personne seule. 1200 euros seront nécessaires pour un couple avec une majoration de 300 euros pour chaque enfant.

Un apport personnel pour réduire les risques de surendettement

Il faut comprendre que plus la somme que vous demandez sera importante, plus le taux sera haute et la durée des recouvrements longue. Ainsi, pour amenuiser les risques de surendettement, le mieux est de placer 10 voire 20 % de l’investissement et ne demander que le reste auprès des banques. Avec cette solution, vous pouvez mieux gérer vos prêts et vos mensualités, tout en anticipant le risque d’incapacité de remboursement.

Be the first to comment on "Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*