Le statut jurique et la création d’entreprise

Devenir un chef d’entreprise, de même que devenir propriétaire immobilier est une ambition rêvée par chacun. Néanmoins, nombreux sont ceux qui abandonnent l’idée à cause d’un manque de moyen ou de connaissance de l’importance des phases à suivre. La première phase à ne jamais délaisser dans la conception d’une entreprise est l’idée porteuse sur laquelle devront se baser toutes les futures idées directrices et les possibles développements de l’entreprise. Il est donc nécessaire de s’assurer de l’adéquation de l’idée avec le projet personnel du concepteur pour écarter toute possibilité d’abandon une fois le processus enclenché. L’importance de l’idée tient du fait que l’ensemble des autres phases y dépend : l’étude du marché, les estimations financières, la prospection de financement, ainsi que le statut entreprise.

Le statut entreprise ou statut juridique

L’établissement d’un statut d’entreprise est une phase de la création d’entreprise, consistant à proposer un cadre juridique à l’entreprise et le permettre d’exercer librement en toute légalité. Légalement, le statut d’entreprise est un groupement d’écrits régissant le contexte d’établissement d’un groupe d’individus, leurs droits et leurs obligations. Le choix du statut est plus simple qu’il n’y paraît, car, qu’importe l’activité à exercer, seules deux possibilités s’offrent au concepteur : la conception d’une entreprise individuelle (ou EI) ou la conception d’une société. Les entreprises individuelles sont les statuts les plus demandés pour le moment, et forment 85 % des sociétés en France. Une EI est la propriété d’une seule personne qui sera complètement responsable de l’entreprise, les dettes y comprises. Ce statut est souvent celui des petites entreprises où les possibilités de dépôt de bilan sont amoindries. D’un autre côté, les sociétés sont le regroupement de plusieurs personnes, morales ou physiques, se joignant pour composer une société plus importante et où les risques sont importants. Parmi les statuts pour les sociétés, deux statuts se distinguent du lot : le statut EURL et le statut SARL. La différence entre ces deux statuts tient du fait que l’EURL, même si elle jouit d’un statut identique à celui du statut SARL, peut se faire former par une seule personne.

Be the first to comment on "Le statut jurique et la création d’entreprise"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*