NBA et Rap US, une histoire d’amour

rap us

Le rap US, musique officielle de la NBA

Depuis toujours, rap US et NBA sont étroitement liés. Véritable hymne de nombreux hoods aux USA, le rap US accompagne depuis ses débuts dans les années 80 tous les amateurs de NBA. Issu de la culture afro-américaine, le rap US compte de nombreux adeptes parmi les amateurs de basket aux USA et dans le monde. En France, les émissions TV parlant de l’actualité de la NBA, telles que NBA Extra sur Bein Sport sont rythmés par les flows des rappeurs américains et internationaux. Il n’est pas rare que la voix caverneuse de notre cher Jacques Monclar soit accompagnée des dernières sorties de rap US telles que l’album Damn. De Kendrick Lamar ou Culture de Migos.

Plusieurs basketteurs NBA se lancent dans le rap US

Ils sont plusieurs à avoir eu, en plus de leur carrière en NBA, une carrière dans le rap US ou le rap français avec plus ou moins de succès. Citons par exemple Tony Parker, qui en 2007 a sorti Balance Toi. Sorti dans les bacs en mai 2007, le titre se place directement en 1ère place, mais chute assez rapidement les semaines suivantes. Il se vendra tout de même à près de 10000 exemplaires. Après ce demi-échec, et ce malgré la présence sur l’album de featuring avec Booba, Soprano ou encore Rohff, Tony Parker annonce qu’il arrête sa carrière de rappeur. Difficile d’être à la fois rappeur et l’un des meilleurs meneurs de la NBA.

rap us

D’autres se sont également essayer au rap US, avec plus ou moins de succès. En 2000 Kobe Bryant sort son titre K.O.B.E. Plus à l’aise sur les parquets que derrière un micro, l’album du Black Mamba fait un flop total. Au contraire, un autre joueur des Lakers et non des moindres, Shaquille O’Neal a sorti plusieurs albums rap US entre 1993 et 2001 dont notamment Shaq Diesel bien accueilli par la critique. Il sortira également d’autres albums rap US où l’on retrouve des collaborations avec RZA du Wu-Tang, Ice Cube, Notorious Big …

Rap US et NBA, une culture commune

Les références à la NBA sont nombreuses dans le rap, que ce soit dans le rap US ou le rap français. Les basketteurs et les rappeurs souvent issus des mêmes milieux, partagent cet amour pour les flows et les parquets. Les sites spécialisés suivent également cette tendance. Si vous êtes fan de rap US, rap français et NBA, allez faire un tour sur HipHopCorner.fr, site spécialisé en culture Hip Hop et NBA.

Ras US

Chaque club de NBA possède son rappeur phare. Les Brooklyn Nets pour Jay-Z, les Toronto Raptors pour Drake ou bien les Detroit Pistons pour Eminem, dont le dernier album Revival est dans le top 10 des albums les plus téléchargés aux USA en 2017.

Les liens entre rap US et NBA sont tellement forts qu’il se murmure qu’en 2018 un math All Star opposant rappeurs West Coast (avec Snoop Dogg en capitaine) et East Coast pourrait avoir lieu. Rap US et NBA n’ont pas fini d’écrire leur histoire d’amour.

Be the first to comment on "NBA et Rap US, une histoire d’amour"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*